Sur les animaux

Cheval de sport jeune dressage

Pin
Send
Share
Send


Le livre est un excellent guide qui combine les connaissances théoriques, l'expérience pratique et la confiance dans la réussite de la préparation des jeunes chevaux. Le Dr Klimke comprend la formation d'un jeune cheval non seulement du point de vue d'un cavalier entraîneur. Il essaie aussi clairement que possible de montrer qu'un cheval correctement formé et éduqué sert au développement de ses inclinations naturelles, qu'il soit ou non utilisé comme cheval pour les courses, les compétitions ou le dressage.

Le texte du livre est clairement et clairement rédigé, de sorte qu'il sera tout aussi utile au jeune cavalier qu'au dresseur et éleveur expérimenté qui montent eux-mêmes leurs chevaux.

La description

Les balises sont une description d'un livre ou d'un produit en un ou deux mots. Utilisez-les pour aider d'autres utilisateurs à sélectionner des livres et des produits.

C'est impossible
- utiliser un langage grossier
- spoiler
- liens intégrés
- écrire des informations personnelles
- ajoutez des tags de plus de 25 caractères

Série:Planète de chevaux
Éditeur:Aquarium
Année:2014
Pages:192
Reliure:doux
Traducteur:Shepetievsky, A., Pulinets, V.S.
ISBN:978-5-4238-0228-8
Dimensions:13,00 cm x 20,00 cm
Format:200,00 mm x 125,00 mm x 11,00 mm
Code:1279574
Dans la base de données:AQUARIUM Plosh. Klimke Dressage jeune cheval de sport. De l'élevage d'un poulain à la première compétition
Publié parKlimke Rainer
Thème:Les animaux
Circulation:100

Avis et critiques

    15 bonus pour les avis que nous accumulons uniquement dans les conditions suivantes:
  • L'avis est écrit sur le produit que vous avez acheté dans notre boutique en ligne,
  • Passez en revue plus de 300 lettres
  • L'examen a été approuvé par le modérateur.

Les commentaires doivent être uniques et significatifs: vous ne pouvez pas copier les avis en tout ou en partie à partir d'autres sites.

Le blasphème est interdit.

Le rappel doit porter sur le produit sur lequel il est inscrit.

La réannotation d'annotations, le contenu qui occupe la majeure partie de la révision n'est pas autorisée.

Les liens, adresses postales et données personnelles ne peuvent pas être publiés dans les revues.

Comment entraîner un cheval à porter sur le dos d'un cavalier.

Un cheval est essentiellement un animal timide. Quand un cavalier s'assoit sur elle, elle commence à ressentir de l'inconfort du fait que le poids supplémentaire est perçu par elle comme un obstacle. Plus le cavalier est assis en selle, plus il effraie le cheval par ses actions.

Lorsqu'un cheval est habitué à diverses charges et appelle, tout d'abord, il est habitué à une selle et à une bride. Plus la course est correcte et calme, plus le cheval sera calme par la suite. Dans les premiers moments où le cheval vient de s'habituer à la selle, vous devez l'approcher avec soin et précaution afin de ne pas effrayer l'animal avec vos actions. Les chevaux ont une excellente mémoire et toute erreur commise une fois par hasard sera retournée au cavalier avec une constance régulière. Lorsqu'un cheval conduit mal ou mal, ces erreurs sont très difficiles à corriger à l'avenir.

Habituer un cheval aux munitions devrait commencer dans l'environnement familier du cheval - dans un box ou un box.

Il est préférable d'habituer un cheval à une selle et une bride à la personne qui s'occupe initialement d'elle, à qui elle est habituée et en qui elle a confiance. Au moment de la première selle, lorsque pour la première fois une selle est placée sur le dos du cheval, il faut la rassurer en caressant et en tapotant le cou, pour bien faire comprendre qu'il ne se passe rien de terrible. L'ensemble de la procédure se fait mieux avec un assistant.

Monter à cheval, vous devez vous rappeler qu'en aucun cas vous ne devez resserrer la sangle dans les premières étapes d'une course. Selon les règles, toutes les ceintures et étriers supplémentaires sont retirés de la selle et, à mesure qu'ils s'y habituent, ils sont attachés.

Pendant la période de couvée du cheval sellé, vous devez le conduire sur le cordon et surveiller attentivement son comportement sous la selle, si une tension est apparue. On verra comment elle se rapporte à ce qui est sur son dos. Si, après une selle, un cheval quitte avec hésitation l'écurie, en marchant nerveusement et en restreignant sa peur, vous ne devriez jamais vous asseoir sur un tel cheval.

À l'avenir, s'il y a de la tension lorsque le cavalier atterrit en selle, vous devez essayer de vous débarrasser de lui, courir après le cheval en cercle et travailler sur le cordon jusqu'à ce que l'étanchéité disparaisse.

Il faut se rappeler que lorsque vous êtes assis sur un jeune cheval, vous devez agir avec une extrême prudence à chaque fois. Il est conseillé de travailler avec un partenaire, demandez toujours de l'aider dans toute situation incompréhensible pour le cheval.

Après que le cavalier s'est assis sur la selle, l'assistant doit conduire l'animal et d'une voix douce, en le caressant, le conduire jusqu'à son calme complet.

Lorsqu'un cavalier est assis sur un jeune cheval, il doit avoir de l'expérience, de la patience et de la prudence. En règle générale, les chevaux calmes avec une bonne manipulation comprennent rapidement et s'habituent à monter sous la selle.

Lors de la conduite, il est nécessaire que le cavalier s'assoie calmement et correctement sur le cheval, essayant de ne pas faire de mouvements inutiles, envoyant le cheval au trot raccourci, l'aidant à retrouver son équilibre. Sous la charge sur le dos d'un jeune cheval, un déséquilibre peut se produire, donc un bon travail et le bon poids l'aideront à récupérer plus rapidement.

Toutes les tensions et raideurs disparaîtront après le rétablissement de l'équilibre musculaire causé par le déséquilibre.

Il est conseillé que le jeune cheval travaille dans l'arène avec les vieux chevaux entraînés. Cela calme et guide l'animal dressé dans la bonne direction.

Après avoir sellé un jeune cheval, vous devez immédiatement commencer à bouger. Quand un cheval est debout, en règle générale, au début, la charge n'est pas agréable pour elle, mais plus tard, elle se déplace en se déplaçant.

Si le cheval a commencé à se déplacer régulièrement et calmement en marchant, cela indique que la première étape de la course est terminée.

La chose la plus importante dans l'entraînement d'un jeune cheval est la bonne forme du cavalier, sa tenue de route calme, sa voix douce, ses caresses et ses caresses. Une compréhension correcte du cheval affecte l'animal au moment de s'habiller mieux que n'importe quel jarret et phrase avant.

Afin d'éviter les erreurs, il faut se rappeler que chaque action incorrecte avec vos mains repousse l'apprentissage d'un pas en arrière. Vous ne devez pas non plus surcharger le cheval de mouvements, de transitions constantes du lynx au pas et du pas au lynx. Un trajet trop long est mauvais pour un jeune cheval.

Lors de l'entraînement de jeunes chevaux, il ne faut pas essayer d'alléger ses pattes arrière en soulevant la selle et en se penchant en avant.

Un ajustement incorrect dérangera le cheval. Si un cavalier est assis sur un cheval asservi - c'est un indicateur qu'il manque toujours de compétence et il vaut mieux abandonner la course lui-même et confier cela à un maître expérimenté.

Attention cavaliers inexpérimentés. Il est strictement interdit d'appeler de jeunes chevaux.

Rejoignez notre groupe VKontakte. Nous publions rarement des nouvelles sur les affaires, et elles sont toutes intéressantes et avec de belles photos. :)

Race

Il faut trois mois pour monter à cheval. Dans ce cas, seul le kaptsung est utilisé sur le cordon. Nous considérons qu’il est de notre devoir de préserver la bouche sensible du cheval. Nous ne permettons pas de tester une expérience négative à un stade aussi précoce de la formation. À quoi faisons-nous attention lors d'une balade à cheval?

Tout d'abord, le cavalier est en selle lorsque le cheval est allongé sur la corde. Progressivement, il commence à exercer son influence auprès des schenkels. Contrairement à l’approche équestre moderne, nous adhérons à l’opinion de Bauche sur la nécessité «d’agir comme une excuse, d’arrêter d’agir au contraire avec des jarrets…». Lorsque nous agissons avec la tige, nous ne devons pas resserrer le mobile et freiner l'élan.

Nous ne donnons pas au corps du cheval la position souhaitée à l'aide de la bride, et encore plus de divers moyens auxiliaires. Le cavalier utilise un lynx léger jusqu'à ce que le cheval ait développé les muscles nécessaires.

Travailler avec un jeune cheval

Pour nous, le mot dressage signifie atteindre l'équilibre et l'élan. Pendant le dressage d'un jeune cheval, le centre de gravité se déplace vers l'avant. Mais par la suite, pour une bonne collecte, un décalage du centre de gravité vers l'arrière du boîtier est nécessaire. Et pour cela, il ne suffit pas de simplement renforcer les pattes postérieures sous le corps. Il est important de corriger le problème de la "courbure" du cheval. Autrement dit, le transfert de son poids sur une épaule et la position latérale de l'arrière de la coque. Il est important de résoudre ce problème pour l'élévation correcte du cheval dans le galop collecté. Au cours de la formation, de nombreux autres problèmes sont résolus.

En conséquence, l'athlète à quatre pattes, effectuant des exercices d'entraînement, devient plus beau, plus confiant, il développe les muscles nécessaires. Pour ce faire, nous utilisons un système d'exercices de gymnastique. Les principaux sont les mouvements latéraux et le piaffer. De plus, lors des mouvements latéraux, le cheval doit maintenir un mouvement vers l'avant uniforme, mais ne doit pas se précipiter. Le meilleur de tous, quand elle se déplace en douceur et en rythme. Une fois ces exercices maîtrisés, vous pouvez procéder au développement des éléments restants. La performance pure, comme la serpentine, est impossible sans une bonne dynamique et une bonne flexibilité.

Dans le processus d'apprentissage, une analyse constante du travail effectué est importante. Pour être un bon éducateur de chevaux, vous devez être en mesure de reconnaître parfaitement l'asymétrie et l'inégalité des mouvements du cheval, et également être en mesure de les corriger. Ce n'est qu'alors qu'une formation réussie est possible ...

Capsule

... Si vous utilisez une capsule, elle ne doit jamais être serrée et serrée sur la tête du cheval. Un minimum de deux doigts doit s'insérer librement entre la capsule bouton et le nez du cheval. Il ne doit pas gêner les mouvements de la bouche du cheval. Les chevaux qui jettent souvent du fer et tirent la langue d'un côté tombent dans notre entraînement. Souvent, ils essaient de résoudre ce problème en serrant fermement les capsules. Mais le problème n'est pas résolu de cette façon. Elle se déguise seulement. Le cheval résiste notamment à un dos tendu et à une faiblesse musculaire. Avec la solution à ce problème, le problème de langue est également supprimé. La position correcte de la tête est obtenue en entraînant le dos et le dos du corps.

Il est important de maintenir la facilité et l'harmonie du mouvement dans toutes les phases de l'entraînement. Si l'élève à quatre pattes refuse de faire le travail, alors la barre de ses capacités est surestimée. Il serait alors logique de céder à lui et de prendre du recul.

Réchauffer

Au début de toute activité, il est important de réchauffer le cheval sur la marche. La séquence habituelle d'étude des éléments est la suivante: d'abord, mouvements latéraux sur la marche, mouvements latéraux sur le trot. Piaffe. Après - l'étape espagnole et, enfin, le passage. Tous les éléments doivent d'abord être désappris de manière uniforme, calme et mesurée. Pas d'accélération du rythme. L'étape suivante, plus avancée, comprend un contre-galop, une montée au galop d'un pas, une manœuvre de galop, des mouvements de galop latéral, un changement de jambe, des pirouettes et la reprise du mouvement vers l'avant après le passage.

Atterrissage et formation des formateurs

Je voudrais noter que la base de la conduite est la flexibilité et le bon ajustement du pilote. Les lacunes dans cette direction ne peuvent être compensées par rien.

Nous devons concentrer notre attention non seulement sur la formation correcte du cheval et du cavalier, mais, tout d'abord, sur la formation des spécialistes, car, par exemple, seulement deux à trois ans de formation professionnelle ne suffisent pas. Si des éducateurs et des entraîneurs plus instruits, plus professionnels et plus compréhensifs apparaissent, alors le sport pourra probablement se rapprocher des classiques afin de se fondre dans un seul type d'entraînement à cheval - un bon dressage ... »
Cheval de dressage Anja Beran. Traduction par Natalia Naumenko

À propos de l'occasion

«La définition de l'équitation classique: c'est l'occasion, à l'aide de bons exercices, logiquement structurés et basés sur les lois naturelles de l'équilibre et de l'harmonie, d'entraîner un cheval à obéir au cavalier, satisfait et confiant, sans aucun dommage à ses mouvements naturels et cohérents» .

"Pour ne plus penser qu'il faut d'abord travailler sur la position du cou et de la tête du cheval, il est fondamental de savoir comment garder le motif. En termes de motivation, il faut apprendre le plus haut degré de délicatesse et de respect. Quant à sa longueur, faites attention aux signaux émis par le cheval. En d'autres termes, il faut s'appuyer sur la longueur de son cou.

Atterrissage et occasion

Asseyez-vous droit, les coudes appuyés sur les côtés, l'avant-bras tombant librement. Un rôle important est joué par les épaules. Êtes-vous tendu? Êtes-vous affalé? Maintenant, en restant dans cette position, saisissez une occasion jusqu'à ce que vous sentiez un contact doux avec la bouche du cheval. Maintenant, vous ne limitez pas le cou du cheval et vous asseyez aux dépens du siège et non des mains.

En revanche, de nombreux cavaliers se penchent en avant, prennent un prétexte au hasard, puis s'assoient en position verticale, tirant la tête du cheval vers eux et raccourcissant anormalement son cou. Cela entraîne les premiers signes de résistance.

Le contact n'est pas créé par la main du cavalier à la recherche de la bouche du cheval, mais par le cheval allant vers la main du cavalier.

La règle générale dit que vous devez d'abord vous concentrer sur la coupe et les jambes, et percevoir vos mains comme un accessoire utile. Essayez toujours de ne pas tenir dans la main plus que le poids de l'occasion. Engagez le dialogue avec la bouche du cheval au niveau le plus subtil. Ne portez jamais la tête du cheval entre vos mains. Ensuite, le cheval tombe à l'avant, ce qui nuit à sa santé. La bouche du cheval est sainte! Apprenez la douceur.

Impact par occasion

Certains cavaliers, dès qu'ils se retrouvent en selle, gagnent brièvement une occasion et commencent à tirer alternativement sur la gauche et la droite, en pliant le cou. Cela empêche le cheval de réagir subtilement. Au contraire, dans ce cas, la sensibilité du cheval est émoussée dès le début. Ne faites pas ça, respectez le cheval! Traitez le cheval avec émotion, soyez doux et poli envers lui. C'est la garantie de la même attitude de sa part envers vous. De nombreux chevaux n'ont pas la capacité de réagir avec sensibilité aux commandes, car de puissants contrôles leur tombent immédiatement dessus. Après avoir violé ce «réglage fin» par une conduite maladroite, il sera extrêmement difficile, sinon difficilement possible, d'y revenir.

Quant à l'impact du motif, ainsi que d'autres contrôles: commencez par leur application la plus simple, renforcez-le si nécessaire et revenez à la légèreté. C'est une conduite civilisée! »
Extrait de l'enseignement classique avec le cheval à l'esprit

Méthodes de travail Ani Beran

«À cheval, un cheval de quatre ans à Beran court 5 à 7 minutes par jour pendant plusieurs mois. Ensuite, le travail passe à 10 minutes. Des chevaux déjà entraînés et musclés travaillent pendant 25-30 minutes sous la selle. En aucun cas, les chevaux ne devraient travailler tous les jours, comme le dit Anya.

.... Le cheval travaille lors d'un affaissement, tous les signaux sont invisibles au troisième œil, c'est un jeu de doigts facile.

Les classiques accordent une grande attention à la gymnastique équestre. C'est là que commence la leçon. Gymnastique. D'abord une étape, puis un trot. Toute la gymnastique se fait en volts, de la gymnastique le cheval devient très sensible, réagit au moindre mouvement du siège du cavalier. Anya et ses élèves ne touchent pas le cheval avec les bras ou les jambes. Le travail est très délicat, léger et détendu ... ..

«Les chevaux en dressage n'ont pas le bon piaffe et le bon passage. Le secret du piaffer est une étape plus courte. Et au piaffer et au passage, le cheval doit monter, avancer et descendre. En dressage sportif, les chevaux ne se déplacent que de haut en bas en raison du fonctionnement brutal et incorrect du cavalier. De plus, en dressage sportif, les chevaux vont au passage et piaffent avec le dos enfoncé et pressé. En aucun cas, un passage ne sera placé sur le principe de la contention d'un cheval avec du fer. "

Important de louer le cheval

... Anya Beran loue beaucoup les chevaux. Elle ne les punit jamais, ne travaille jamais avec eux pendant 1,5 à 2 heures. Elle ne crée pas de stress pour eux.Et être sur le dos d'un cheval n'interfère pas avec le mouvement. Les mains des classiques sont maintenues pliées aux coudes (pressées contre le corps, mais pas proches), aussi proches les unes des autres et devant la selle. Autrement dit, pas de dilutions sur les côtés et travailler sur les hanches. Tous les mouvements commencent très doucement, doucement et délicatement. Le bandeau d'embouchure Anya enfile des chevaux au plus tôt 6-7 ans ....

«Par nature, les chevaux ne savent pas fabriquer différents éléments, s'assembler depuis longtemps. Il leur est difficile de se plier et de tenir leur corps comme ça. Il leur est difficile de porter un cavalier sans posséder de muscles développés. Imaginez à quel point il est stupide et cruel de faire tourner un cheval avec divers contrôles supplémentaires (échanges, rênes coulissantes, gog, etc.), en essayant de lui apprendre à garder son corps dans cette position. Comme c'est stupide de conduire le corps d'un cheval dans un cadre qu'il n'est pas physiquement capable de tenir par la force de ses propres muscles. Le cheval commence à vous haïr et à travailler. Elle est constamment mal à l'aise ou blessée. Pourquoi ne pas préparer un cheval sans aucun moyen auxiliaire, développant progressivement la force et l'élasticité de ses muscles? »- Anya Beran

... Les classiques sont très protecteurs de la sensibilité de la bouche et du dos du cheval. Les classiques ne montent pas dans des guêtres et des bottes pour sentir le cheval avec ses jambes, et le cheval a senti ses jambes. Les chevaux classiques répondent idéalement aux moindres mouvements et changements d'équilibre du corps du cavalier.

Sur la "libération de vapeurs" et "l'extorsion" de jeunes chevaux

Personne ici ne souffre. Le jeune cheval est blotti pendant environ 10 minutes sur une corde sur la grotte, puis il est longtemps en gymnastique entre ses mains, puis le cavalier s'assoit. Puis marche dans la rue. Le travail général avec un cheval de tout âge ne dépasse pas 40 minutes. Les lusitaniens travaillent tous les jours, car ce sont des chevaux qui ont besoin de travail. Dans de très rares cas, le travail avec un cheval atteint une heure. En règle générale, ce sont des cas de graves problèmes. Un cheval suffit pour 20 à 40 minutes pour expliquer et réparer quelque chose. Et laissez également suffisamment d'espace pour la motivation pour la prochaine leçon. Les chevaux quittent l'entraînement très paisibles et satisfaits d'eux-mêmes.

Les étalons sautent parfois simplement sous forme de sauts de gymnastique et de variété dans le travail. Des excursions sont également pratiquées. Dans leur cas, ce sont des collines et des champs. Anya et ses élèves ne font les ascensions que par étapes. Cependant, en général, ils se promènent dans la nature exclusivement comme une étape ...

Mâcher

.... Mâcher un cheval peut être différent. Cela dépend beaucoup de la race, du tempérament et des travaux antérieurs. Par exemple, les chevaux taurins sont si capricieux que lors de la mastication, certains représentants peuvent se taper les dents.

C'est mauvais quand un cheval serre les dents et ne mâche pas. Cela signifie son étanchéité dans le dos et le cou. Il est également très mauvais lorsqu'un cheval mâche nerveusement avec son cou relevé. Cela se trouve souvent chez les pur-sang sauteurs. Ils mâchent des nerfs et asservissent en même temps leur cou et leur dos. Avec une telle mastication, le cheval suit le filet. Renforcer les hypothèses dans le travail avec un tel cheval est inutile, car le cheval sera probablement avancé ou reculé en réponse au shenkel. Avec de tels chevaux, Anya travaille depuis plusieurs semaines dans ses bras sur les mouvements latéraux. Affectation en arrière par volt. Au début, ces chevaux se précipitent autour d'un homme, mais allongent ensuite progressivement le pas. Avec l'allongement d'un pas, abaissez automatiquement le nez et détendez-vous. La chose la plus correcte est lorsque le cheval mâche doucement avec un cou élastique lâche.

"Dans les sports, lorsque la bouche d'un cheval est serrée avec une capsule ou" morve ", le cheval commence à baver. Les athlètes disent que le cheval mâche. En fait, un cheval ne peut tout simplement pas avaler de la salive. C'est très mauvais pour un cheval », explique Anya.

À propos de la promesse

... Contrairement au dressage sportif, dans les classiques, personne n'envoie un cheval à chaque rythme et ne supporte généralement pas la démarche. Ils donnent la commande la plus subtile et le cheval l'exécute jusqu'à ce qu'ils en donnent une autre. Dans le sport, vous devez envoyer le cheval à chaque rythme ou maintenir périodiquement le mouvement, car il y a un impact simultané avec un schenkel et une occasion. Dans le classique, cela est contre-indiqué. "Main sans pied ou pied sans main" Boche.

... Quel signal Anna utilise-t-elle pour piaffer? «Je resserre mon ventre et penche légèrement mes épaules en arrière. La tension d'estomac pour mes chevaux est une commande pour avancer. "Les épaules en arrière - ils savent qu'il faut assiéger un peu".

La jambe pour l'envoi du piaffer n'est pas utilisée. Anya Beran utilise sa jambe pour grimper le passage, puis avec son pied (ou plutôt, rétrécissant les muscles de la jambe inférieure), elle ne dit au cheval que la jambe avec laquelle commencer le passage. Le message lui-même est également transmis par le corps.

À propos du sport

«Tout travail sportif est fondamentalement faux. Les chevaux sont très serrés, tout le monde est derrière l'occasion. Pirouettes sportives au galop - les cavaliers réarrangent simplement leurs mains devant le cheval. Tout le sport est construit sur la traction et la poussée, provoquant une résistance au cheval. mouvements asservis et contre nature. Le passage dans le sport est défini par la réduction du trot, ce qui conduit à un bloc du dos du cheval. Pour une raison quelconque, les athlètes ne veulent pas voir cela », explique Anya.

Le dressage est basé sur des mouvements spectaculaires tels que l'ajout de trot, la prise. Comme ces mouvements sont désastreux pour les chevaux non gymnastiques, personne ne pense.
Les admissions en dressage se font sur le trot ajouté sur plus ajouté que dans les classiques. Il a l'air impressionnant et impulsif, mais si vous travaillez si constamment, cela conduit à l'asservissement du dos.

Mais qu'en est-il des classiques?

Dans les classiques, l'adoption se fait sur un petit trot collecté, au fil du temps, élargissant légèrement la portée. Menka de jambes apprend à travers un contre-galop. Piaffe apprend de l'étape assemblée, le passage de la Piaffe. Le lynx ajouté apprend du passage ajouté. L'acceptation au passage semble très impressionnante.

Anya traite ses élèves très poliment, calmement et délicatement. Comme pour les chevaux. Si quelque chose fonctionne bien, elle dit: "Très bien!" Quand quelque chose se passe bien, il dit: "Pas mal." Si l'élève a foiré et que quelque chose n'a pas fonctionné, elle dit: «Pas de problème. Nous allons réessayer. »Les formations ont lieu sur la musique classique.

La plupart du temps, tout le travail pendant l'entraînement est un groupe de tâches latérales, le long des volts et des murs. J'ai été surpris par le fait que les chevaux d'Anna piaffetent et montent avec 4,5 ans s'ils parviennent à elle à 4 ans. Piaffe et le passage sont utilisés comme d'excellents exercices de gymnastique et non comme une fin en soi. Piaffe renforce et entraîne parfaitement les muscles du dos. Pendant les cours, Anya nourrit des tonnes de sucre, encourage les chevaux pour chaque millimètre dans la bonne direction. Tout apprend très progressivement, calmement et mesurablement.

Lynx ajouté

J'ai également remarqué qu'ils ne montaient jamais un trot supplémentaire avec un trot d'entraînement. Seulement léger. Lorsqu'on lui a demandé pourquoi, Anya a répondu: «Piaffe donne de la puissance à cheval, et le trot ajouté nécessite cette force. Le trot ajouté est une démarche contre nature pour un cheval. Par conséquent, nous essayons de rendre l'exercice aussi facile que possible pour le cheval. »

Pendant le fonctionnement, il est important de continuer à avancer constamment, et ce n'est en aucun cas de la vitesse. Les grands principes des classiques sont la relaxation, le rythme, la simplicité et le mouvement en avant. Des changements de tâches fréquents rendent le cheval extrêmement attentif et le cheval est intéressant à pratiquer. Au début de l'entraînement d'un jeune cheval ou de la rééducation d'une personne âgée, il est important d'avoir au moins une certaine réaction à votre action. Les classiques ne font qu'encourager le travail d'équipe, créant ainsi la discipline parfaite.

Ce qui me frappait encore, c'était le doux travail d'un éperon. C'est juste toucher le côté du cheval pour une équipe sur un élément. Touchez une fois.

Par la façon dont le cheval marche, vous pouvez déterminer ce qu'il avait dans le passé et comment cela a fonctionné. Les coussinets indiquent un travail incorrect et forcé, ce qui signifie que le cheval a mis ses pieds très fort, l'a «coincé» dans le sol avec ses pieds. Elle portait trop de stress pour son âge ou sa taille. »

L'équitation est une danse

"L'équitation est une danse", explique Anya Beran. "Par conséquent, tout doit être fait avec un grand respect pour le partenaire. Votre partenaire est un cheval, respectez-la. Après tout, lorsque vous dansez avec quelqu'un, vous ne vous battez pas avec lui. "

«... De nombreux cavaliers commencent à tirer sur de jeunes chevaux à l'occasion. prenez-le, rendez-le. C'est la mauvaise façon. Le cheval lui-même prendra le prétexte, aucun «prétexte» n'est requis. La base du rythme et du rythme est de redresser le cheval. Dès que le cheval peut aller droit, il deviendra à un rythme et ira en rythme.

Faites de nombreuses pauses au travail, en vous déplaçant vers le bas et vers l'avant au début et à la fin de la leçon. En bas et en avant, il est logique de faire plusieurs cercles. Ce n'est pas une situation dans laquelle un cheval doit être gardé longtemps. Cela fera tomber le cheval devant. Vers le bas et vers l'avant est une position de test pour vérifier le bon fonctionnement. En bas et en avant, puis encore un court travail sur les muscles.

À propos des munitions

... Ne serrez jamais la capsule. un jeune cheval peut jouer avec sa langue, c'est normal, ce n'est pas un problème. Ne portez pas le filet trop bas, n'oubliez pas que les dents d'un jeune cheval changent, ce qui peut également affecter le travail. Le trenzel ne doit pas être trop épais et ne doit pas toucher aux crocs. Mieux vaut alors abaisser le fer un peu plus bas.

... Au tout début des travaux, les chevaux travaillent en contact très facile. Ils ne sont pratiquement pas touchés par une occasion, désignant uniquement les virages et les arrêts. Les chevaux courent, déplaçant librement leur cou dans différentes directions, levant la tête. Anya dit que c'est normal. Avec l'aide d'un cou et d'une tête libres, le cheval cherche son équilibre. Dès que les muscles du dos seront un peu renforcés, le cheval cherchera lui-même le contact avec l'occasion. Cela se fera de lui-même et progressivement. Au fur et à mesure que vous progressez dans le travail et dans le développement physique du cheval. Le cheval commence à chercher le motif et le contact sur le mouvement latéral. Également sur le côté, le cheval commence à mâcher, car il commence à se détendre et à travailler avec le dos ... "
Rapports des ateliers Ani Beran 2011 et 2013 Publié par Vlada (Ukraine)

Regardez la video: Les jeunes chevaux en dressage (Avril 2020).

Pin
Send
Share
Send