Sur les animaux

Race kabarde de chevaux: histoire, description, photo

Pin
Send
Share
Send


Parmi les nombreux animaux que l'homme a réussi à apprivoiser et à domestiquer, le cheval a longtemps occupé une place particulière. Il n'était pas seulement utilisé comme véhicule. Cet animal intelligent a longtemps été l'un des meilleurs compagnons de l'homme.

Les ancêtres des chevaux modernes vivaient presque partout dans le monde, dans différentes conditions climatiques, avec différents reliefs. Aujourd'hui, le sujet d'étude de notre article sera la race kabarde des chevaux. Elle est l'une des plus anciennes du monde. La race Kabardienne de chevaux (sa revue) est incluse dans tous les guides modernes sur l'élevage de chevaux.

De l'histoire de la race

Le Caucase s'est toujours distingué par des élévations importantes, entre les bassins intermontagnards, les vallées et les hautes crêtes. Dans ces conditions, une race unique de chevaux a été créée, aujourd'hui connue sous le nom de Kabardian. Les Highlanders avaient besoin d'un cheval spécial, sur lequel ils pouvaient grimper des montagnes ou facilement surmonter des distances considérables.

Les races indigènes de plaine ne répondaient pas pleinement à ces exigences, et au fil du temps, une nouvelle a commencé à se former ici, obtenue à la suite de l'anoblissement d'animaux locaux, qui ont été croisés avec des représentants d'autres races, principalement importées d'autres pays.

La race kabarde de chevaux est le résultat d'une sélection "folk" séculaire. Des chevaux de steppe ont été croisés avec des spécimens arabes, persans, du Karabakh et d'autres spécimens orientaux. La race kabardin (circassienne) de chevaux d'un point de vue historique est pan-adygéenne. Le mot Adygash peut être traduit par «cheval Adyghe». Il a obtenu son nom actuel en raison du fait que l'élevage de chevaux des terres circassiennes uniquement à Kabarda a atteint son plus haut développement.

Les qualités caractéristiques de cet animal ont été déterminées par le besoin de cavaliers. Une grande agilité et une endurance incroyable, du courage et en même temps de la prudence lors de la conduite sur des sentiers de montagne, ont fait de cet animal l'idéal pour les raids éclair et les longs voyages.

La race kabarde de chevaux s'est formée au cours du maintien toute l'année dans le troupeau. En été, ce sont des alpages. En hiver, le cheval a été transféré dans les contreforts et les plaines, se nourrissant à l'époque de céréales et de foin.

Race de chevaux kabardes: caractéristiques

Cet animal fort et robuste se sent aussi à l'aise dans les conditions de la plaine que dans les hautes terres. Il est étonnamment facile de tolérer des changements de température et de pression atmosphérique. Faisant leur chemin parmi les montées abruptes, les pentes des montagnes, les corniches rocheuses et les sentiers, ces animaux maintiennent facilement leur équilibre.

L'endurance naturelle, ainsi qu'une force physique remarquable, permettent à un troupeau chargé de parcourir une distance de cent kilomètres en une journée. La race de cheval kabardienne se distingue par une constitution solide, une résistance à de nombreuses maladies et une fécondité élevée. Fait intéressant, pour l'élevage dans les fermes d'élevage de chevaux de cette race, utilisez jusqu'à 19-20 ans. Bien qu'il y ait des cas fréquents où, à un âge plus avancé, ils ont des poulains forts et en bonne santé.

La force de cette race est attestée par des victoires convaincantes dans des descentes qui peuvent durer des semaines. La race kabarde de chevaux, dont la description de l'extérieur que nous présenterons ci-dessous, lorsqu'elle est gardée dans une cour de maison s'habitue très rapidement à son propriétaire, est facile à dresser (souvent utilisée dans les numéros de cirque).

Les poulains sont enlevés à leurs mères à l'automne et élevés sur un enclos dans les cours en groupes, nourrissant les bébés avec du foin et des aliments concentrés. Le jour, ils sont relâchés au pâturage. Avec les meilleurs individus à l'âge de deux ans, ils commencent à s'entraîner, si à l'avenir il est prévu de les utiliser lors des courses.

Un cheval Kabardien incroyablement énergique se déplace. Elle ne se soucie pas des terrains montagneux. Les pas de ces chevaux sont très lisses, sans secousses, et le galop et le trot sont mesurés. Lors de la distillation de troupeaux ou de l'équitation, les Kabardins marchent facilement et en toute confiance dans la neige profonde, pataugent sur les rivières. Les conditions météorologiques difficiles ne les dérangent pas.

Il y a une autre qualité étonnante qu'un cheval kabardien possède. Le cheval de trait de cette race a une intuition inhabituelle, ce qui lui permet de ressentir la route. Cette qualité permet aux troupeaux d'être distillés la nuit et dans un brouillard dense.

Extérieur

Les experts estiment que les «Kabardiniens» sont très harmonieusement composés. Ces chevaux ont un corps légèrement allongé et bien développé. La tête des animaux est petite, sèche. Le cou est fort, musclé et long. La poitrine est assez large. Le profil a une bosse caractéristique. La croupe est tombante et large, le dos est droit et court.

Dans les haras, les plus grands sont sélectionnés. Dans ces exploitations, les mâles mesurent 160 cm de haut, ont une poitrine d'environ 190 cm et une circonférence métacarpienne d'au moins 20 cm. Les juments sont légèrement plus petites: 155, 185 et 19 centimètres respectivement. Le poids d'un animal adulte est d'environ quatre cents kilogrammes. Les sabots se caractérisent par une dureté accrue, ce qui vous permet dans certains cas de vous passer de fers à cheval.

Costume

Les couleurs les plus courantes dans cette race sont foncées - noir (noir), baie (brun), baie sombre et karak (noir avec bronzage rougeâtre). Les taches blanches sur les pattes et la tête, comme les autres couleurs, ne sont pas typiques de la race Kabardienne - si ils ont lieu, ce qui signifie qu'avant vous, vous n'êtes pas un «Kabardinka» de race pure.

Variétés

Malheureusement, ces dernières années, le nombre de chevaux kabardes a considérablement diminué. Cela est dû en grande partie à leur manque d'agilité sur les pistes de course. Un nouveau groupe de cette race a été élevé lors du croisement d'individus kabardiens avec des chevaux de race pure. Un groupe de chevaux anglo-kabardes a finalement été attribué à la race anglo-kabarde, officiellement approuvé en 1966.

La race de chevaux anglo-kabardienne combine les meilleures qualités des races originales utilisées et a un aspect spécifique. De race pure, ils ont reçu une grande agilité. Et des «Kabardins» - endurance, une couche cornée de sabots forte et dure, sans prétention.

L'histoire de la race kabarde de chevaux

La région du Caucase s'est toujours distinguée par de fortes différences d'altitude créées par les hautes crêtes et les creux inter-montagnes, les vallées. Dans de telles conditions, une race de chevaux unique et bien connue a été créée, maintenant appelée Kabardian. Les montagnards qui y vivaient avaient besoin d'un cheval universel sur lequel ils pouvaient aller à la montagne ou, si nécessaire, parcourir rapidement une longue distance. Leurs races indigènes de chevaux plats ne pouvaient pas répondre pleinement à ces exigences, et une nouvelle race a progressivement commencé à émerger, en anoblissant les chevaux locaux, en les croisant avec des animaux amenés d'autres pays.

De nouveaux chevaux ont été élevés et élevés en troupeau - toute l'année, tandis que dans les pâturages, selon la saison, plus haut dans les montagnes ou plus bas. Ce n'est que dans les périodes les plus froides que des aliments grossiers et des concentrés ont été ajoutés à leur alimentation - foin et céréales. Cette approche a permis d'obtenir une race sans prétention aux conditions difficiles du contenu et de l'environnement. Un autre facteur qui a considérablement influencé la formation des chevaux kabardes est la spécificité de leur utilisation. Les gens avaient besoin d'animaux sur lesquels ils pouvaient transporter des marchandises le long de sentiers de montagne dangereux en meute, ainsi que monter seuls sans craindre que le cheval soit nerveux dans un endroit étroit et dangereux et refuse de partir.

Ces chevaux faisaient parfaitement face à toutes les tâches assignées - ils portaient des charges sur le dos, des cavaliers sur des selles spéciales en montagne. Ils ont fait un excellent travail pour traverser les cols de montagne avec leurs conditions insidieuses et un changement rapide de temps, ils pouvaient suivre des sentiers de chèvre très étroits, plaçant soigneusement leurs sabots pour ne pas glisser et tomber dans l'abîme. Lors de la conduite dans des vallées plates, les chevaux ont montré une excellente agilité, permettant aux unités volantes de fournir une grande mobilité.

Plus tard, les chevaux kabardes sont devenus très populaires parmi les officiers militaires russes et les cosaques qui ont servi dans ces endroits. Actuellement, les chevaux de cette race ne sont pas une chose du passé - ils sont élevés dans un certain nombre de fermes et utilisé pour les travaux agricoles, comme loisirs, ainsi que dans les sports amateurs.

Description de la race de cheval Kabardian

Les chevaux kabardiens se distinguent par leur extérieur. Au garrot, leur hauteur varie généralement à moins de 155 cm, le corps est solide et trapu. Les pattes ne sont pas trop fines, mais pas trop épaisses. En regardant un tel cheval, vous pouvez immédiatement comprendre qu'il appartient aux races d'équitation. Le cou n'est pas épais, mais bien musclé. La tête est nette, petite. Le poids est approximativement égal 400 kg avec des variations de plusieurs dizaines de kilogrammes. Les sabots se caractérisent par une dureté accrue, ce qui permet même dans certains cas de se passer de fers à cheval.

Cette race est bien adaptée pour une utilisation sous selle, pour le transport de packs, et peut également être utilisée pour travailler dans des harnais avec de petites charges. Les chevaux kabardiens conviennent aux traversées et aux courses équestres, en particulier sur de longues distances et en ski de fond. Ils ont également trouvé une application dans les sports amateurs - les courses de chevaux et le saut d'obstacles, il existe des exemples de bons résultats lors des tests d'agilité. Cependant, il convient de noter que la race de chevaux Kabardian n'est pas encore adaptée aux grands sports professionnels - les indicateurs de netteté sont inférieurs aux autres races de race.

Costumes des Kabardiens

Dans la race kabarde de chevaux, on trouve des individus de toutes bandes. Les circassiens associaient les qualités de travail à la couleur, il y avait donc des préjugés:

  • Les oiseaux de la baie sont considérés comme les plus robustes.
  • Crows, caracans - fonctionnent mieux que les autres au crépuscule et la nuit.
  • Gris - les sabots des animaux sont moins durables.
  • Rouge - pire sauter contre le soleil.

Parfois, il y a des chevaux hétéroclites. Dans le Caucase, ils n'aiment pas cette couleur, ils ne prennent pas de chevaux hétérogènes pour l'équitation.

Caractère et tempérament

Les opinions des éleveurs sur la disposition des chevaux kabardes sont partagées. Certains les considèrent dociles et de bonne humeur, d'autres soutiennent le contraire, se plaignent de la réticence, de la rébellion et des difficultés à s'entraîner. Chaque animal nécessite une approche individuelle. Les Kabardiniens ne tolèrent pas l'impolitesse et la violence; les coups sont perçus comme une insulte. Si le cheval est correctement voyagé, maintenu dans de bonnes conditions, ne peut pas subir de traitement brutal, il s'habitue rapidement au propriétaire, remplit les conditions et devient un bon ami fidèle.

Galerie: Race kabarde de chevaux (25 photos)

Apparence

Vous pouvez distinguer la race kabarde de chevaux par certains signes:

  • La belle forme physique de l'animal,
  • La croissance des mâles peut atteindre 160 centimètres, une jument un peu moins
  • Corps légèrement allongé
  • Buste: 188, jument de 190 centimètres,
  • Torse musclé
  • Le cou est de longueur moyenne
  • La force et la puissance sont visibles dans les épaules
  • Bas du dos concave
  • Une petite tête sèche avec un nez légèrement bossu,
  • Oreilles acérées et mobiles,
  • Les cheveux sur la queue et la crinière sont légèrement ondulés.

Les membres des chevaux circassiens méritent une attention particulière. Les pattes sont de longueur moyenne, minces et solides, avec des sabots solides et tenaces en forme de bonnets. Les pattes arrière sont en sabre, ce qui est une caractéristique de nombreuses roches. Ils contribuent mouvement adroit des animaux sur un terrain rocheux imprévisible et sauver des vies.

Traits

Le cheval kabardien est considéré comme le plus grand des rochers. Les animaux élevés dans les haras sont beaucoup plus forts et plus grands. Trois types principaux sont distingués à l'intérieur de la race Kabardienne:

Un bref aperçu de chaque espèce mérite l'attention, car lors de l'achat de chevaux kabardes, vous devez savoir de quoi ils sont capables afin de les utiliser pour leur destination et avec les meilleurs résultats.

Massive. Il vaut mieux être utile pour le travail dans l'agriculture. Le propriétaire d'un corps allongé solide, d'une stature et d'os solides, en tant qu'assistant à domicile est tout simplement irremplaçable.

Principal. Ces cheval de montagne a une structure sèchecela lui donne une belle apparence noble. Il contient les caractéristiques d'un look oriental et massif. Ce cheval circassien est le plus souvent utilisé aux postes frontières et dans les clubs équestres.

Est. Ce sont des chevaux, ils sont gracieux et rapides comme le vent. Les instances de ce type sont mieux utilisées pour l'équitation et les compétitions équestres.

Utiliser

La race kabardienne est utilisée sous la selle, pour le transport de marchandises, ainsi que pour le travail en sellette. Ces animaux conviennent à l'équitation et aux traversées, en particulier sur des terrains accidentés sur de longues distances. Le cheval kabardien peut être utilisé dans les sports amateurs - le saut d'obstacles ou les courses de chevaux. Cependant, il n'est pas très adapté aux sports professionnels - les indicateurs de netteté sont nettement inférieurs aux autres chevaux.

Faits intéressants

Il n'y a pas tant d'animaux capables de dormir debout. Le cheval en fait partie. Seulement trois heures de sommeil suffisent pour que la «Kabardinka» se sente gaie. L'après-midi, s'ils ne font pas de travail, ils somnolent. Le sommeil profond de ces animaux ne dure que cinq minutes.

Les Highlanders transmettent de génération en génération des faits intéressants sur la race de chevaux kabardiens. Tout le monde ne sait pas que le «frère» et le «cheval» circassiens ont le même son. Dans le Caucase, les chevaux sont élevés avec beaucoup d'amour. Non seulement ces animaux ne sont jamais battus, mais leur voix n'est pas élevée. De plus, le cavalier n'utilise jamais d'éperons. Pour l'équitation, n'utilisez que des hongres. Cette race est largement utilisée pour les visites touristiques dans les montagnes.

Variété

Chevaux kabardiensMalheureusement, ils n'ont pas été assez rapides lors des tests sur circuit. Cela a entraîné une réduction marquée du nombre de représentants reproducteurs des chevaux kabardiens.

Le résultat du croisement de chevaux de race pure et d'animaux kabardes a été l'émergence d'une nouvelle espèce. Chez les chevaux locaux, la proportion de sang de race pure est de 5 / 8–3 / 4 de la part. Au fil du temps l'apparence des chevaux locaux anglo-kabardes a été transformée en race de chevaux anglo-kabarde. En 1966, il a été officiellement approuvé.

Les grandes caractéristiques de la race anglo-kabarde comprennent l'agilité de première classe héritée des chevaux de race pure. En plus d'une non-sensibilité notable, plus pratiquement aucune usure, la couche cornée des sabots forts et forts hérités des Kabardiens.

Dans le Caucase du Nord, c'est la race de chevaux anglo-kabarde qui est largement utilisée dans les jeux nationaux, les sports équestres, les courses et les compétitions. Pourtant - c'est un beau cheval d'équitation et un merveilleux ami.

Costumes de cheval

Quel costume d'animal vaut mieux acquérir? C'est une question de goût. Mais quelque chose sur la couleur du cheval doit être connu. Voici les couleurs des chevaux Adyghe:

  • Baie Un tel costume était très demandé, car il était considéré comme universel pour les heures sombres et la lumière du jour,
  • Gris. Selon les observations des Caucasiens, les sabots d'un tel cheval étaient inférieurs en force aux chevaux bai,
  • Corbeau noir. On croyait que la nuit augmentait les caractéristiques physiques de l'animal et donnait plus de force à ces chevaux, et pendant la journée tout cela était perdu et les résultats laissaient beaucoup à désirer.
  • Rousses. Chevaux très brillants, ont une tache lumineuse du front au nez. Ils étaient partisans de ces beautés, on pensait qu'ils ne sauteraient jamais vers le soleil.Sur quoi cette déclaration est basée, malheureusement, est inconnue,
  • Panaché. Ces animaux se distinguent par une couleur qui frappe. Mais un jigit qui se respecte ne sera jamais assis sur un tel cheval. Les Circassiens ne reconnaissent rien de hétéroclite. La confirmation de cela est un dicton kabardien de longue date: "Un imbécile aime les couleurs".

Séparément, je voudrais attirer l'attention sur d'autres teintes de chevaux, la présence de taches blanches sur les membres ou la tête de l'animal. Le cas échéant, alors ceci race impure du cheval circassien.

Origine de la race

La première mention des chevaux circassiens se trouve dans les mythes grecs et caucasiens, sur des tablettes d'argile Hett. Des documents historiques sur la dynastie mamelouke circassienne, qui a régné en Égypte aux XIVe et XVIe siècles, témoignent des compétences de l'étalon du cheval.

Les ancêtres des chevaux kabardes étaient les chevaux des steppes des nomades kalmouks, mongols et bachkir. Les montagnards avaient besoin d'un cheval de bataille et d'un cheval de bataille qui n'avait pas peur de se déplacer dans les montagnes. Les éleveurs de chevaux circassiens chassaient les chevaux des steppes, les croisaient avec des races pur-sang arabes, perses, Akhal-Teke. Après une longue sélection minutieuse, une file de chevaux à grande vitesse est apparue, qui galopait aussi bien dans la plaine que dans les montagnes. Ces chevaux ont été appelés shagdi, en traduction - plus rapide qu'une balle.

Période de plus grande popularité

À la fin du XVIe siècle, la dextérité et la force des chevaux de Kabarda ont été apprises en Europe et en Asie. Les marchands se rendaient dans le Caucase, achetaient des chevaux pour beaucoup d'argent. Les nobles de Crimée et de Turquie ont acheté en gros. Des documents ont été conservés qui ont enregistré le commerce de chevaux et de selles entre les princes circassiens et polonais aux XVI-XVII siècles. Des écrivains italiens ont parlé de chevaux adroits après des voyages dans le Caucase.

Le bétail a été temporairement réduit pendant le conflit russo-caucasien, mais après la victoire des forces tsaristes, les autorités de l'Empire russe ont soutenu les éleveurs de chevaux. Au XIXe siècle, le nombre de Kabardes est passé à 200 000 individus.

Après la Première Guerre mondiale, le commandant militaire Budyonny s'est intéressé à la race; sur ses ordres, les éleveurs de chevaux ont relancé l'ancien type kabardien pour l'armée soviétique. Les étalons étaient élevés dans des fermes équestres collectives.

Décliner

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des chevaux kabardes ont été envoyés en zone de guerre pour traverser des zones montagneuses accidentées. Cela a conduit à une réduction du cheptel. Pendant l'occupation de la République Kabardino-Balkarique, les Allemands ont massivement exporté les chevaux. À la fin de la guerre, les animaux étaient presque exterminés.

Après la victoire, pour restaurer la race, les animaux restants ont été croisés avec des étalons anglais de race pure. Les chevaux résultants ont commencé à courir plus vite, mieux à sauter, mais certains hippologues ont suggéré d'appeler la nouvelle lignée la race anglo-kabardienne.

À la fin du XXe siècle, les Kabardiniens étaient à nouveau au bord de l'extinction. Les fermes collectives soviétiques étaient financées par l'État. Après l'effondrement de l'URSS, le flux d'argent provenant du budget fédéral s'est arrêté. Les fermes équestres ont envoyé des centaines de chevaux dans les abattoirs des usines de saucisses pour garder les animaux restants avec l'argent qu'ils ont reçu.

Race aujourd'hui

L'intérêt pour la race a augmenté après la participation de Kabardiens à des compétitions équestres internationales. Maintenant, il renaît lentement, la population augmente progressivement. À Kabardino-Balkarie, presque toutes les familles ont un cheval et jusqu'à 10 individus sont élevés dans des fermes. Ils paissent librement autour des villages. Dans la pépinière privée d'Ibrahim Yaganov, plus de 150 buts sont relevés. Les plus grands centres de développement des races sont les haras Malkinsky et Kabardino-Balkarien.

Domaines d'utilisation

La race kabarde de chevaux est utilisée pour l'équitation et pour le transport de charges légères. Les animaux massifs sont utilisés dans l'agriculture pour labourer les champs. Les chevaux orientaux et caractéristiques sont attirés par les sports équestres. Ils montrent les meilleurs résultats en courses, en concours complet, en dressage et en saut d'obstacles.

Le succès confirme les réalisations suivantes:

  • En 1931, lors de la première compétition documentée, la jument kabardienne Aza a parcouru 100 km en 4 heures 25 minutes à une vitesse moyenne de 22,2 km / h.
  • En 1950, lors d'une compétition à Pyatigorsk, l'étalon Battleship a parcouru une distance de 1,2 km en 1,25 minute.
  • En 1968, lors des compétitions d'Almaty, le cheval Sultan a parcouru 7 km en 8, 41 minutes.
  • Au Championnat de Russie 2005 à Naltchik, les organisateurs ont inscrit plus de 40 représentants de la race Kabardienne. La plupart de ces chevaux ont été achetés auprès d'agriculteurs et préparés pour la compétition pendant 4 mois. Ils ont montré les meilleurs résultats dans les courses longue distance de 160 km.

Les Kabardiniens tiennent régulièrement le cavalier, ils sont donc utilisés dans le tourisme de montagne, les troupes frontalières. Les éleveurs privés de Russie et d'Europe achètent des chevaux pour l'entretien de la maison, l'équitation, les vacances en famille. Les propriétaires sont attirés par la nature calme, peu exigeante en alimentation.

Élevage de Kabardiens

Les chevaux pur-sang sont élevés dans les haras Kabardino-Balkariques et Malkinsky. Ils soutiennent les anciennes lignées génétiques des étalons-producteurs de Zakhran, Borey, Atlas, Zurab, Dausuz, en créent de nouvelles. Les animaux modernes sont moins robustes que leurs ancêtres, car à partir des années 70 ils n'ont pas testé les chevaux, n'ont pas développé de qualités de travail. Maintenant, les éleveurs se fixent la tâche d'augmenter la croissance des chevaux, d'améliorer l'apparence, d'améliorer les compétences de travail en harnais et en selle, et de maintenir l'endurance.

Dans les pépinières privées, ils développent la lignée anglo-kabarde, croisent des juments kabardes avec des chevaux de race pure. Les éleveurs cherchent à créer un nouveau groupe généalogique supérieur aux Kabardiens en termes d'agilité et de force. Les étalons de cette lignée gagnent plus souvent des prix dans les compétitions équestres.

Description de la race

L'histoire des chevaux kabardes regorge de légendes et de croyances colorées. Le pedigree des chevaux est l'une des plus anciennes espèces attelées, comprenant les gènes des chevaux persans, arabes et steppiques. La patrie de ces nobles animaux est Kabarda. Les chevaux se sont développés et formés dans une région difficile - une région montagneuse avec des pentes abruptes, des falaises, des sentiers étroits et des gorges dangereuses. Le peuple Adyghe (Circassiens) était engagé dans l'élevage de chevaux, donc la race est souvent appelée la variété Circassienne ou Adyghe.

Les traits caractéristiques des chevaux kabardiens sont déterminés par les besoins de leurs créateurs. Les Adygs avaient besoin d'animaux forts, robustes et courageux qui surmontent facilement les dangers de la montagne et passent par des sentiers étroits. Et les chevaux fringants n'ont pas déçu - des chevaux calmes et gracieux ont aidé les Circassiens à faire des raids et des campagnes à longue distance, démontrant force, endurance et haute performance. Un cheval kabardien chargé jusqu'à 150 kg peut parcourir 100 km par jour.

En beauté et en grâce, les chevaux circassiens sont légèrement inférieurs aux races européennes, mais les fans du pedigree kabardien considèrent le contraire. Les chevaux du peuple Adyghe ont une masse musculaire modérée et un physique harmonieux et proportionné.

Une caractéristique distinctive par laquelle on peut facilement distinguer le Kabardien d'une autre variété est le profil de la tête avec une bosse caractéristique. Également endurci par des conditions difficiles, le cheval est reconnu par sa large croupe et ses sabots, qui ressemblent aux contours des lunettes.

Grâce à cette structure de membres, les chevaux maintiennent calmement leur équilibre même sur des sentiers étroits et font face à des sentiers de montagne dangereux. L'espérance de vie est de 35 à 40 ans.

Types intra-race

La race kabarde de chevaux est divisée en trois variétés principales qui se sont développées sous l'influence de différentes conditions d'entretien, de nutrition et de reproduction.

  • Type caractéristique. Les représentants de cette espèce sont presque entièrement conformes au standard de la race. Les caractéristiques externes distinctives sont une constitution nerveuse, une tête compacte et une crinière et une queue courtes.
  • Massive. La différence entre ce type et ce qui précède consiste en un corps très serré, un cou puissant et des membres bien formés. Une apparence intra-tribale massive fait référence à des chevaux légèrement harnachés.
  • Est. Il se distingue par des lignes de corps gracieuses et clairement définies, les chevaux sont utilisés comme chevaux d'équitation. En plus de l'apparence, le type oriental se distingue par sa mobilité et sa curiosité.

Le plus grand nombre de chevaux kabardes au monde est représenté par un type caractéristique. Les chevaux de type massif sont principalement répartis entre les éleveurs du territoire de Stavropol, et les chevaux orientaux sont le plus petit groupe. Malgré certaines différences d'apparence et de tempérament, la plupart des caractéristiques extérieures des trois types sont similaires, elles sont donc toutes d'une même race.

Regardez la video: Les chevaux de Russie - Sang bleu et cosaques (Avril 2020).

Pin
Send
Share
Send